Internet et les entreprises de Touraine : Chiffres clés

Miniature de l'article relatif à Internet et aux entreprises d'Indre-et-Loire

2014, la crise économique sévit toujours. Pour leur survie, les entreprises doivent rivaliser de créativité et faire toujours plus d’efforts d’adaptation et d’innovation :

  • innovation dans l’offre commerciale pour une meilleure satisfaction de sa clientèle,
  • innovation dans la politique de communication en vue de séduire, fidéliser et  développer la clientèle.

Avec l’essor d’Internet et des outils digitaux, la relation-client a atteint un niveau jamais égalé auparavant.

La société Tribu And Co, agence de communication web très impliquée dans la vie socio-économique de la région Touraine, a initié une étude prospective pour évaluer la situation du secteur du web en Indre et Loire. Les résultats de cette prospection essentiellement téléphonique sont assez édifiants et nous n’en présentons ici que quelques aspects.

Les entreprises d’Indre-et-Loire (37)

Bien que l’Indre-et-Loire présente un fort secteur agricole, les entreprises du tertiaire (commerce et services), représentent près de 70% du tissu économique. Elles sont, dans leur majorité, principalement  localisées à Tours. Ces entreprises représentent le cœur de notre étude car ce sont celles qui ont le plus besoin de communiquer sur leurs offres et qui donc sont les plus susceptibles de recourir aux outils digitaux.

Sur un échantillon de 2032 entreprises en Indre-et-Loire, 79 sont passées en radiation, redressement ou liquidation judiciaire entre 2012 et aujourd’hui. Ont également été exclues de notre enquête, les filiales et agences de grands comptes nationaux et multinationaux, compte tenu de leur manque d’autonomie décisionnelle pour certains aspects de leur gestion, dont la communication. Ainsi 48% des entreprises composant notre échantillon étaient aptes à recevoir une offre commerciale.

Graphique de la répartition par secteur d'activité des établissements privés et publics en Indre-et-Loire

L’offre numérique en Indre-et-Loire

Le secteur du web étant en pleine expansion, la concurrence est très forte. Selon le Registre du commerce en effet, une cinquantaine d’entreprises se partagent actuellement le marché du web en Indre-et-Loire. Parmi elles, on retrouve :

  • des agences web
  • des Entreprises de Services Numériques encore appelées Sociétés de Service en Ingénierie Informatique (qui s’occupent généralement des projets de communication des grandes entreprises)
  • des indépendants
  • il faut également compter les entreprises spécialisées dans la mise en place de packs (Nordnet, 1&1,Pages Jaunes…). Souvent qualifiées « d’usines à sites »,  elles  séduisent beaucoup de PME/PMI grâce à une technique de vente musclée et des tarifs apparemment « réduits ». C’est le cas de 66 des entreprises que nous avons approchées.

La présence web des entreprises en chiffres

76% des entreprises de notre échantillon disposent d’au moins un site Internet.

Il faut tout de même souligner que près de la moitié (48%) de ces derniers sont gérés par des groupes, et ne répondent donc pas forcément aux besoins en communication des entreprises concernées.

Pour les 24% d’entreprises restantes, le recours à un site web ne rentre pas dans le plan de communication :

  • par choix stratégique (préférence pour le réseautage ou le bouche-à-oreille);
  • parce qu’elles travaillent essentiellement sur des marchés privés et n’ont aucune offre à proposer au grand public;
  • pour des raisons de déontologie professionnelle;
  • pour des raisons conjoncturelles.

Par ailleurs, pendant que les experts du domaine s’accordent sur le fait que la durée de vie moyenne d’un site Internet varie entre quelques semaines et 3 ans en fonction de sa nature, événementielle, commerciale ou informative,  seulement 80 sur les 190 sites répertoriés ont moins de 3 ans d’âge. Ici encore, on évoque généralement des raisons d’utilité ou  des causes de conjoncture économique pour justifier l’absence de refonte.

Graphique de la répartition des entreprises en Indre-et-Loire en fonction des prestataires web

Le web victime de la conjoncture économique

Force est de remarquer, au vu des résultats, que la situation économique contraint les entreprises à resserrer leur budget pour optimiser la gestion des ressources. Dans leur majorité, les responsables d’entreprises semblent conscients de l’importance de leur visibilité sur le web. Certains estiment toutefois que « investir dans un site internet n’est pas une priorité au vu de la conjoncture économique actuelle ».

Quand on sait que la communication est un des piliers essentiels de la vie d’une entreprise, il y a lieu de revoir son avis sur la question.

Il paraît toutefois nécessaire de souligner deux points importants :

  • Être présent sur internet est bien, mais y être visible c’est encore mieux. Pour avoir un outil de communication efficace, il est préférable de faire appel aux services de professionnels du métier afin d’adopter un outil adapté à son contexte.
  • La proximité avec la clientèle est un levier essentiel de succès des entreprises. Un moyen d’y arriver est de s’appuyer sur des informations actualisées et des outils fonctionnels. Un précieux conseil aux entreprises serait donc d’effectuer des mises à jour régulières, mais de ne surtout pas négliger le renouvellement de leurs outils (refonte de site).

A la lumière de cette étude, malgré une prise de conscience des dirigeants d’entreprises que la présence sur le web est un levier important de la communication, nombreux sont ceux qui sous estime son potentiel et concentrent leurs investissements dans d’autres branches d’activité.

Votre avis nous intéresse

Qu’attendez-vous véritablement des agences web tourangelles ? Quels moyens, selon vous, permettraient de faire rayonner l’économie de la Touraine sur le web ?
Professionnels du Web et entrepreneurs tourangeaux, dites-nous ce que vous en pensez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *